Romain condense dans la matière un principe qui lui tient à cœur : la vacuité.

« Le vide est forme et la forme est vide », expression réduite à son essentiel, la charpente.

La vie est sa source d’inspiration : une rencontre, une expérience, un moment, une idée, une musique, l’observation attentive d’une branche de bois, déclenchent son envie de créer.

Il est curieux de l’Homme, l’observe, cherche à lire en lui. C’est pour cela qu’il a choisi de le représenter. Son envie de réconcilier l’homme avec la nature le pousse à composer des êtres hybrides ; le mélange de la chair et du végétal est un rappel à nos racines les plus profondes.

Romain débute son travail en forêt en cherchant des bois qui ont vécu, car ceux-ci seront son moyen d’expression. Il cherche à pérenniser leur beauté, leur harmonie, leur originalité et leur histoire. Lorsqu’il a mis sur papier son projet, il fouille dans son stock de bois et retient celui qui se rapproche le plus de sa quête. Il conjugue avec les formes du bois auxquelles il vient ajouter de la cire, sa grammaire de l’Homme en mouvement. Il se considère comme un compositeur, mettant en musique les matériaux pour faire résonner harmonieusement l’âme de son projet.

Son travail est un hommage à la puissance créatrice de la nature, ressuscitée après la mort du bois, pour prendre forme humaine. Il a envie de capturer le temps, d’immortaliser un moment du cycle de la vie.

Il finalise ses créations avec le bronze et recourt au savoir-faire des fondeurs d’art. Il a choisi ce matériau qui rend ses œuvres pérennes. Lorsque le projet est parti à la fonderie, le bois glané retourne alors dans la nature…

Sculpture bronze - Romain Tiercin

Romain aims at condensing into matter a principle that is very intimate to him : void. “Void is shape and shape is void”, expression reduced to its essence, structure.

Life is the source of his inspiration: the careful observation of a branch, any encounter, experience, moment, idea or piece of music, can trigger his desire to create.

Inquisitive about human nature, Romain observes humans, trying to read them within. That’s why he chose to represent human figures. His will to make up humans and nature takes him to create hybrid beings, where the mixture of flesh and vegetal brings us back to our deepest roots.

Romain’s working process begins in the forest, where he looks for pieces of wood with a story, for these will be the medium by which he later expresses himself. He aims at making their beauty, harmony and uniqueness last durably.

Once he has sketched a new project, he digs through his piles of wood, so as to find what best matches his quest. He plays with the actual shapes of wood, conjugating them with wax, adding his own grammar of the human figure in motion. He considers himself a composer, turning raw materials into music, harmoniously resonating the soul of each project.